Les stylos ergonomiques sont de petits outils qui peuvent avoir un grand impact en redonnant aux enfants un sentiment d’autonomie, en éliminant les obstacles à l’écriture et la fatigabilité et en les aidant à atteindre leur plein potentiel. 

Les enseignants le disent souvent : faciliter les apprentissages passe souvent par l’utilisation des bons outils. Un stylo bien adapté à votre enfant, à ses difficultés éventuelles va vraiment pouvoir l’aider à éviter le stress, la fatigue et tout dommage potentiel pour sa main. Au primaire, l’accent est mis sur l’écriture manuscrite, dont la maîtrise s’acquiert bien sûr progressivement, mais pour de nombreux enfants, apprendre à écrire rapidement, lisiblement et confortablement peut être un véritable défi. 

Réduire la douleur et l’inconfort

Contrairement aux stylos traditionnels qui doivent être fermement tenus entre l’index et le pouce, et qui mettent souvent l’accent sur les articulations et les muscles pouvant créer des problèmes carpiens, les stylos ergonomiques limitent l’intensité de pincement et de stress de contact qu’un utilisateur doit appliquer. Comment ? En réduisant le travail exercé par les muscles du poignet et de la main.

Comment améliorer son écriture et diminuer la fatigabilité de la main ?

Trouver le bon stylo ergonomique peut grandement contribuer à soulager et à réduire le risque de fatigue de la main de l’enfant. Mais pas seulement…

La posture

L’écriture commence par une bonne posture d’écriture. Quelle que soit l’ergonomie d’un stylo, si l’enfant n’a pas une bonne posture, il sera susceptible de ressentir des crampes, de la fatigue et d’autres douleurs au niveau des mains. Entraînez-vous ensemble pour adopter la posture adéquate : le dos bien droit, les pieds sur le sol, les épaules et les bras détendus. N’hésitez pas à rappeler à l’enfant que le mouvement d’écriture doit provenir de l’épaule et du bras, et non des doigts !

La prise en main du stylo

La façon dont l’enfant va tenir son stylo est l’une des causes principales de la fatigue manuelle lors de l’écriture. Chaque stylo ergonomique est différent et il y en a forcément un qui apportera un vrai confort d’écriture à votre enfant ! La prise de stylo devra être détendue afin que l’enfant n’appuie pas trop fort sur la pointe de son stylo en étant crispé. La plupart des stylos ergonomiques possèdent des guide-doigts permettant à l’enfant de maintenir ceux-ci en position de trépied entre le pouce, l’index et le majeur. Le geste d’écriture ne doit pas provenir seulement des doigts et du poignet : c’est tout le bras et l’épaule qui doivent être mobiles afin de faciliter l’écriture, sans fatiguer et donner des crampes au niveau des doigts.

stylo ergonomique

La préférence manuelle

Les stylos ergonomiques existent dans les deux latéralités. La prise en main d’un stylo ergonomique ne sera pas la même chez un droitier ou un gaucher. Pour ces derniers :

  • l’apprentissage de la tenue du stylo pourra se faire différemment, en tenant par exemple le stylo légèrement plus haut, afin que l’enfant puisse voir ce qu’il écrit sans avoir à adopter une mauvaise posture dite « en crochet » ou « en col de cygne ».
  • les stylos avec une encre à séchage rapide sont à privilégier afin d’éviter que l’enfant ne torde sa main et fasse des taches sur sa feuille.
  • la feuille sur laquelle écrit l’enfant devra être inclinée de sorte que le bras forme un angle droit avec le bas de la feuille.

La forme du stylo

En règle générale, les stylos longs, équilibrés et épais sont considérés comme plus ergonomiques, car ils sont plus faciles à saisir.

Le poids du stylo

Le stylo doit être suffisamment léger pour tenir, mais avoir une pointe lourde, de sorte qu’il ne soit pas nécessaire d’appliquer une pression excessive pour écrire.

Le « grip »

Une bonne adhérence en caoutchouc sur le stylo permet à celui-ci d’être maintenu bien plus facilement que s’il présentait une surface métallique ou plastique pouvant être glissante. Il existe une multitude de « grips » sur les stylos ergonomiques. Leur choix dépendra de la façon dont l’enfant saisit son stylo. Ce revêtement non glissant et très doux au toucher rend ces stylos très agréables à utiliser.

Le flux d’encre

Un stylo avec un bon flux d’encre va réduire la quantité de force requise lors de l’écriture, tout en minimisant la fatigue de la main au fil du temps.